Végétaux et Minéraux

De part sa situation géographique et son relief alliant plaines et montagnes sur de courtes distances, la Corse dispose de richesses naturelles impressionnantes. La végétation recouvre une part importante du territoire et se compose de trois grandes familles selon les altitudes. Le maquis représentant environ 200 000 ha s’étendant le la plaine à la moyenne montagne est riche de multiples essences de plantes et arbustes et constitue un élément essentiel tant pour les animaux sauvages que pour les insulaires qui en exploitent ses ressources. De la moyenne montagne en lisière de la haute montagne se trouvent les forêts de chênes, frênes, bouleaux, sapins et pins parsemés de plantations de châtaigner autours des villages, surnommé « l’arbre à pain » de part l’importance de ses fruits constituant une importante ressource de nourriture pour la population locale. Plus on se rapproche de la haute montagne, plus le pin commun, exploité depuis l’Antiquité Romaine pour la construction des navires et notamment de leurs mâts, laissent la place à une autre variété de pins, le Laricciu, caractérisé par son écorce plus claire et sa grande silhouette élancée. En haute-montagne, les forêts laissent la place à la végétation de type alpine caractérisée par d’immenses étendues d’herbes et de rocailles, parsemées, selon les lieux correspondant à d’anciens glaciers, de vasques reliées entre elles par des filets d’eau limpide, les « Puzzini », serpentant au milieu de l’herbe mousseuse. Cet écosystème riche et varié est néanmoins extrêmement fragile et, en conséquence, protégé.

Haut de Page